Les règles du jeu d’échec

By 20 August 2021

Le jeu d’échecs, introduction idéale aux mathématiques de base ; sport cérébral par excellence où patience, réflexion et concentration sont de mise.

Pièce maitresse de la génération Harry Potter, il n’a pas toujours était à la mode ; club d’échec versus club sportif.

Découvrez les règles du jeu et plongez dans l'univers du Jeux de la Dame.

Terrain de jeux et munitions

Le jeu d’échecs est un jeu de plateau qui se joue en un contre un.

Le terrain de jeu est un échiquier de 62 cases, en damier : 32 blanches/32 noirs. Chaque joueur débute le jeu avec 16 pièces chacun, noir et blanc : le roi, la dame, les tours, les cavaliers, les fous, et les pions.

L’échiquier est numéroté et lettré (de 1 à 8 et de « a » à « h »). Ainsi les pièces noires prennent place en haut sur les lignes 7 et 8 et sont placées de la manière suivante : la deuxième ligne de l’échiquier est réservée aux pions; en première ligne dans l’ordre : tour, cavalier, fou, dame, roi, cavalier, fou et tour. Il en est de même pour le bas de l’échiquier (lignes « a » à « h ») pour les pièces blanches.

Jeu et particularités

Chaque pièce de l’échiquier se déplace de façon différente ; en commençant par les pions blancs.

Le roi pièce maitresse, bouge de droite à gauche, de haut en bas, et en diagonale ou sur le côté,d’une case à chaque fois sa capture lui vaut « l’échec au roi ».

La dame, la plus forte : si la dame blanche capture la dame noire le roi noir doit bouger. Elle peut se déplacer partout et comme elle le souhaite.

Le chemin du fou est illimité tout comme la dame, mais ses mouvements ne peuvent s’effectuer qu’en diagonale.

la tour au même titre que la dame est le fou se déplace à sa guise, mais que par mouvements latéraux ou en arrière et en avant

Le cavalier fait cavalier seul, il va et vient en formant elle « L » bougeant de 2 cases à la fois, avec la possibilité sauter par-dessus les autres pièces.

Les pions sont au nombre de 8 pour chaque joueur. Ils peuvent être attaqués en diagonale, mais ne se déplacent pas l’avant.

Gymnastique de l’esprit et règles strictes

Le jeu d’échecs est régi par des règles strictes d’interdit en obligation ; quelques règles spéciales permettent de pimenter le jeu.

Le roque, ou la valse du roi et de la tour : déplacement en deux cases (du roi), de 2 pièces (tour et roi) un saut (par-dessus le roi)

Permets de mettre à l'abri votre roi et de faire rentrer en scène une des deux tours, aucune pièce ne doit être entre la tour et le roi, le roi doit toujours être déplacé avant la tour sous peine d’action illégale.

Le petit roque (sur l’ail du roi) et le grand roque (sur l’ail de la dame).

L’action ne peut être effectuée qu’une fois au cours d’une parti, par un même joueur.

La promotion : ou tour de passe-passe ; si un pion arrive au bout de l’échiquier, il devient alors dame, tour, fou ou cavalier à sa guise, mais ne peut pas devenir un roi.

Prise en « passant » : le pion est avancé en diagonale sur la 6e rangée de la colonne du pion du camp opposé, et le sort du jeu.

Ne perdez pas de vue la récompense ultime: immobiliser le roi adverse sans porte de sortie ; vous êtes alors face à un échec et mat :la fin de parti.

Envie de passer à l’action, nombreux site propose de jouer en ligne ou via une application: entrainement garanti. Passez ensuite aux jeux de plateau ; en club, salon, bars, écoles et même dans certains parcs sans oubliez les jeux d’échec géant : ludique et instructif.